Plâtrier·ère constructeur·trice à sec

LE MÉTIER EN DEUX MOTS…

  • Lecture de plan, traçage
  • Montage des galandages (murs de plâtre)
  • Pose des plafonds suspendus
  • Travaux d’isolation phonique, thermique, anti-feu…
  • Rénovation et création d’ornements décoratifs
  • Pose des enduits de fond et de finition

PROFESSION VOISINE

EN HASHTAGS

#propreté #contactmatière #autonomie #créativité #technique #habilité

CURSUS

LE MÉTIER AU QUOTIDIEN

Le plâtrier met en œuvre toutes sortes de produits en plâtre pour construire des cloisons, des parois, des faux plafonds ou des chapes. Il recouvre les murs et les plafonds d’une couche de plâtre ou de crépi qu’il lisse ou structure. Il exécute également des travaux d’isolation thermique, phonique et contre l’humidité.

Ses principales activités consistent à :

 

TRAVAUX PRÉPARATOIRES

  • Prendre connaissance des plans, schémas et indications fournis par l’architecte ou par le chef d’équipe : épaisseur des parois pour une bonne isolation phonique, choix des isolants thermiques, etc., mesurer les surfaces, calculer la quantité de matériaux nécessaires.
  • Organiser le transport des matériaux et des outils, les entreposer soigneusement sur le chantier.
  • Contrôler le support ; dans certains cas, exécuter des travaux préliminaires : isoler, étancher.

RÉALISATION

  • Appliquer (manuellement ou mécaniquement) du plâtre et des enduits sur les parois intérieures, les plafonds.
  • Construire des cloisons en carreaux de plâtre ou en briques de terre cuite.
  • Monter un châssis en profilés métalliques, poser des isolants thermiques ou phoniques, fixer les panneaux de plâtre préfabriqués.
  • Poser les plafonds suspendus (en plaques de plâtre, fibres minérales, etc.)
  • Exécuter les travaux d’isolation anti-feu ou contre l’humidité.
  • Appliquer une couche de crépi et la structurer.
  • Réparer les surfaces de plâtre, les corniches, les moulures abîmées.
  • Démolir l’ensemble du revêtement en plâtre ou certaines cloisons, en cas de travaux de rénovation.
  • Exécuter des travaux (assez rares) selon des techniques spécialisées, notamment dans la restauration d’ornements en staff.

APPRENTISSAGE EN 3 ANS

4 jours par semaine dans une entreprise de peinture et plusieurs semaines de cours interentreprises à l’Ecole de la construction.

 

COURS PROFESSIONNELS

  • 1 jour par semaine

COURS INTERENTREPRISES

  • 36 jours répartis sur les 5 semestres de formation

 

SALAIRE MENSUEL INDICATIF

  • 1ère année    CHF 1’066.20
  • 2ème année  CHF 1’421.60
  • 3ème année  CHF 1’777.00

Salaires indicatifs susceptibles d’être modifiés, voir  www.fve.ch

 

TITRE OBTENU EN FIN DE FORMATION

  • Certificat fédéral de capacité (CFC) de peintre

 

FORMATIONS SUPÉRIEURES

  • Chef de chantier
  • Brevet fédéral
  • Diplôme fédéral

 

AFP d’aide-plâtrier: Formation sur 2 ans (attestation fédérale de formation professionnelle)

ASSOCIATION PROFESSIONNELLE

Fédération vaudoise des entrepreneurs
Route Ignace Paderewski 2
1131 Tolochenaz

Tél: 021 632 12 20
Mail: formation@fve.ch
Site internet: www.fve.ch