Etancheur·euse

LE MÉTIER EN DEUX MOTS…

  • Préparation et assèchement des surfaces
  • Protection de la construction
  • Pose de barrière-vapeur et d’isolation thermique
  • Mise en œuvre des produits (asphalte, bitume, étanchéité liquide ou bande de dilatation)
  • Pose de revêtements praticables
  • Façon des joints d’étanchéité
  • Travaux d’entretien, de réparation et de rénovation de toitures

PROFESSIONS VOISINES

EN HASHTAGS

#agilité #extérieur #autonomie #manuel #technique #espritpratique

LE MÉTIER AU QUOTIDIEN

L’étancheur assure la protection de bâtiments et d’ouvrages d’art contre les intempéries et les influences de l’environnement (chaleur, froid, humidité, etc.). Spécialiste de l’enveloppe des édifices, il isole et rend étanches des façades, des toits pentus ou plats ainsi que des parties de ponts, tunnels ou réservoirs d’eau. Les revêtements posés sur des constructions neuves ou en rénovation répondent à des critères énergétiques et écologiques particuliers.

Ses principales activités consistent à :

 

TRAVAUX DE PRÉPARATION ET DE MONTAGE

  • Préparer les surfaces à étancher ; assécher, nettoyer, aplanir.
  • Installer des pare-vapeur, des isolations thermiques, l’étanchéité des toits plats avec divers produits.
  • Protéger des bassins, des canaux, des cuves, des souterrains, des murs enterrés contre le passage de l’eau.
  • Poser des bandes d’étanchéité de bitume ou en matières synthétiques, réaliser les joints pour augmenter efficacité énergétique.
  • Faire fondre certains matériaux, les couler à chaud, les étaler à la main ou à l’aide de machines.
  • Respecter les normes d’utilisation du fabricant et les prescriptions de sécurité.
  • Monter et superposer les couches, coller, souder.
  • Raccorder les éléments en tenant compte de la dilatation possible, les relier aux autres parties de la construction.
  • Effectuer les travaux de finition pour assurer l’esthétique et la durabilité de l’enveloppe.
  • Garnir d’un revêtement final (gravier, dallettes, végétaux, etc.)
  • Vérifier la qualité du travail et rédiger des rapports.

TRAVAUX DE MAINTENANCE ET D’ENTRETIEN

  • Déterminer la cause de l’infiltration d’eau dans un bâtiment et y remédier.
  • Arracher les matériaux abîmés et les remplacer.
  • Injecter des produits d’assainissement dans des sous-sols ou des parois.
  • Eliminer les déchets et évacuer le matériel selon les normes environnementales en vigueur.
  • Entretenir l’outillage et les machines.

APPRENTISSAGE EN 3 ANS

5 jours par semaine dans une entreprise et plusieurs semaines de cours interentreprises au centre de formation Polybat.

 

COURS PROFESSIONNELS

  • 8 semaines de cours blocs par année dans une classe intercantonale romande au centre de formation Polybat.

COURS INTERENTREPRISES

  • 32 jours répartis sur les 5 semestres de formation

 

SALAIRE MENSUEL INDICATIF

  • 1ère année    CHF 1’066.20
  • 2ème année  CHF 1’421.60
  • 3ème année  CHF 2’132.40

Salaires indicatifs susceptibles d’être modifiés, voir  www.fve.ch

 

TITRE OBTENU EN FIN DE FORMATION

  • Certificat fédéral de capacité (CFC) d’étancheur

 

FORMATIONS SUPÉRIEURES

  • Brevet fédéral
  • Diplôme fédéral

 

PRATICIEN EN ÉTANCHEITÉ AFP: Formation sur 2 ans (attestation fédérale de formation professionnelle)

ASSOCIATION PROFESSIONNELLE

Fédération vaudoise des entrepreneurs
Route Ignace Paderewski 2
1131 Tolochenaz

Tél: 021 632 12 20
Mail: formation@fve.ch
Site internet: www.fve.ch